Votre vie est aussi un seul moment

Pour comprendre cette réalité, il n'y a aucune raison de ne considérer que les événements ou d'errer dans les méandres de l'histoire. Notre propre vie, que nous imaginons être longue, n'est aussi qu'un moment. Ce premier moment où vous êtes né et le moment où votre mère vous a embrassé pour la première fois sont deux moments qui existent toujours. Ce petit espace ou cet événement continuera à exister pour toute l'éternité parce qu'il est conservé dans la mémoire de Dieu. Encore que, comme expliqué plus haut, vous ne pouvez voir une telle scène du fait que toute l'information que vous avez du monde vous est transmise par vos cinq sens et parce que vous êtes tellement dépendant de vos sens et qu'aucune information se rapportant à cette image n'est conservée dans votre mémoire. C'est valable pour tout ce que vous avez vécu dans votre vie. Le jour où vous avez fréquenté l'école primaire, un des anniversaires que vous avez fêté, un événement que vous avez vécu, le jour où vous avez terminé vos études au lycée, le jour de votre mariage et tous les autres moments importants de votre existence ne sont tous pour Dieu qu'un seul moment. Aucun de ces événements n'a disparu; ils existeront pour toujours.

Tout comme le goût délicieux que vous avez découvert dans le chocolat quand vous n'étiez qu'un enfant de cinq ans, l'inquiétude que vous avez ressentie quand vous avez pris conscience de votre premier jour à l'école primaire, l'ennui qui vous a enserré dans une des classes du lycée, les équations difficiles que votre enseignant de maths a écrites au tableau, la douleur qui vous a étreint quand vous avez perdu un ami proche dans un accident de la route, la fierté ressentie à vos résultats universitaires, le grand bonheur que vous avez éprouvé quand vous avez obtenu ce dont vous aviez rêvé pendant des années, bref, toutes vos expériences et les sentiments qui en découlent existent comme ils étaient; ils ne sont simplement pas conservés dans votre mémoire. Vous ne percevez que ce qui existe dans votre mémoire comme souvenir ou comme un moment du passé. Même s'ils existent en ce moment, le cerveau ne perçoit pas ces scènes, puisque c'est le moyen par lequel l'homme est mis à l'épreuve sur terre. Croyant qu'ils sont liés à un flux de temps stable, invariable, allant du passé au futur, les gens supposent que leurs vies sont divisées en sections distinctes qui se composent du passé, du présent et du futur. Cela pose en réalité une entrave principale à leur compréhension d'événements particuliers tels que l'existence de l'au-delà, ainsi que le moment et le lieu du paradis, de l'enfer et du Jour du Jugement dernier. Ils ne peuvent rattacher le concept de temps connu par Dieu au concept de temps auquel sont liés les gens. Mais lorsque l'on sait que chaque être vivant, chaque événement et toute chose sont créés pièce par pièce, pour l'éternité, comme les petits carrés qui composent un rouleau de film, et mis en scène simultanément, cela aidera sûrement à mieux comprendre cette question.

Pour Dieu, tout a déjà eu lieu et s'est achevé. Certaines personnes croient de façon superstitieuse que Dieu a créé l'Univers et a accordé une certaine durée de vie à l'homme en attendant de le mettre à l'épreuve (il est évident que Dieu est au-dessus de tout cela). Et Il attendra jusqu'à la fin des temps. Cela est complètement impossible. L'attente est une faiblesse qui est une particularité humaine, or Dieu n'est sûrement pas lié par une telle faiblesse. L'attribut de Dieu El Qouddous (le Saint), par lequel Dieu Se présente à nous dans le Qor'an, signifie "exempt de toute erreur, de toute incapacité et de tout défaut de quelque nature". C'est pourquoi Dieu connaît le passé et le futur de tout le monde, tout autant que le moindre détail de leur vie. Mais l'homme croit que dans cette vie, l'arène de l'épreuve à laquelle il est exposé, le temps est linéaire avec un commencement et une fin. Même si, comme expliqué plus haut dans ce chapitre, il n'est pas possible de parler de concepts de passé et de présent. Toute chose, tous les êtres humains et tous les êtres créés vivent simultanément. Toutes les époques, tous les jours, toutes les heures mais aussi toutes les minutes et tous les moments se produisent en même temps. Mais, l'homme est incapable de le voir en raison de la capacité limitée de ses sensations, ce qui est une évidence. Dans le chapitre "La relativité dans le Qor'an", plusieurs exemples ont été proposés pour expliquer la différence entre le temps auquel l'homme est lié et le temps selon la perspective de Dieu. Or, Dieu attire notre attention sur cette question dans le verset suivant:

En vérité, un jour auprès de votre Seigneur équivaut à mille ans de ce que vous comptez. (Sourate El Hadj - 22, verset 47)

Dieu, El Hassib, connaît dans le détail la totalité des actes que font les gens au cours de leur vie. Si l’on pouvait se rappeler que tout ce que l’on vit et qui existe ne disparaît jamais, on aurait une meilleure appréciation de cet attribut de Dieu. Le fait est que Dieu connaît toute chose, chaque détail de chaque événement qui se produit comme le souligne le verset suivant:

La connaissance de l’Heure est auprès d’Allah; et c’est Lui qui fait tomber la pluie salvatrice; et Il sait ce qu’il y a dans les matrices. Et personne ne sait ce qu’il acquerra demain, et personne ne sait dans quelle terre il mourra. Certes, Allah est Omniscient et Parfaitement Connaisseur. (Sourate Loqman - 31, verset 34)

C'est ce qui aide les croyants à prendre conscience de la gloire de Dieu, se soumettre à Lui et placer leur confiance en Lui. La majesté de Dieu nous rappelle combien nous sommes enclins à la faiblesse et combien nous Lui sommes tributaires. Ceux qui sont proches de Dieu sont conscients de leur faiblesse comparée à Sa force. Cet attribut moral supérieur montré par les croyants est mentionné dans le Qor’an:

Dis: "Rien ne nous atteindra, en dehors de ce qu’Allah a prescrit pour nous. Il est notre Protecteur. C’est en Allah que les croyants doivent mettre leur confiance." (Sourate Ettaouba - 9, verset 51)

Dis: "Je ne détiens pour moi rien qui peut me nuire ou me profiter, excepté ce qu’Allah veut. A chaque communauté un terme… (Sourate Younous - 10, verset 49)

Ceux dont la foi est sure et qui tiennent ces propos sont ceux qui peuvent concevoir les attributs de Dieu. C'est pourquoi ils se soumettent à Dieu avec toute la sincérité de leur cœur.


< Accueil >