La responsabilité que cette information impose à l'homme

Le sujet abordé et la somme d’information rapportée jusque-là sont très certainement d’une grande importance et saisissants à la fois. L'aspect déterminant de cette question qui est cruciale pour nous est que chaque moment que nous vivons, chaque attitude que nous manifestons, chaque parole que nous prononçons ou chaque pensée que nous avons sont conservés par Dieu. Les croyants sont conscients de cela et ce fait est exprimé par les propos du Prophète Jésus, dans le verset suivant:

(Rappelle-leur) le moment où Allah a dit: "Ô Jésus, fils de Marie, est-ce toi qui as dit aux gens: Prenez-moi, ainsi que ma mère, pour deux divinités en dehors d’Allah?" Il a dit: "Gloire et pureté à Toi! Il ne m’appartient pas de déclarer ce que je n’ai pas le droit de dire! Si je l’avais dit, Tu l’aurais su, certes. Tu sais ce qu’il y a en moi, et je ne sais pas ce qu’il y a en Toi. Tu es, en vérité, le grand Connaisseur de tout ce qui est inconnu." (Sourate El Maïda - 5, verset 116)

Il y a un autre aspect à tout cela: toute attitude, qui n'est pas agréée par Dieu, ou tout acte, qui n'est pas dans les limites acceptées par Dieu, sont tous conservés dans la mémoire de Dieu. Quiconque essaie de nier n'importe lequel de ses crimes en sera incapable puisqu'il verra les images de ses propres méfaits. Etant donné que rien ne disparaît, nos méfaits sont aussi conservés. Ceux qui donc n’arrivent pas à observer les limites de Dieu ou qui s’engagent dans des actes qui ne gagnent pas l’approbation de Dieu - à supposer que personne ne les voit ou ne les entend - seront complètement anéantis. Ils témoigneront individuellement que Dieu connaît toute chose:

Et Lui, Il est Allah dans les cieux et sur la terre. Il connaît ce que vous cachez en vous et ce que vous divulguez et Il sait ce que vous acquérez. (Sourate El En’am - 6, verset 3)

Cependant, au Jour du Jugement, le jour où chacun verra ses propres actes, personne n’aura plus aucune occasion de se racheter comme précisé par Dieu dans le Qor’an, ce jour-là Dieu les ceindra entièrement (de Sa puissance et Sa connaissance):

… et leur apparaîtra, de la part d’Allah, ce qu’ils n’avaient jamais imaginé; et leur apparaîtront les méfaits qu’ils ont commis, et ce dont ils se raillaient les enveloppera. (Sourate Ezzoumar - 39, versets 47-48)

Le Jour du Jugement sera le jour où les incroyants affronteront ce à quoi ils ne s’étaient jamais attendus. Dieu leur révélera tous leurs crimes qu’ils essaient de cacher. Et comme nous l’apprend le verset, ce dont les incroyants avaient l'habitude de se moquer jusqu'à la fin de leurs vies, les engloutira cette fois. La foi des croyants en Dieu et en l'au-delà a toujours été un sujet de moquerie par les incroyants, tout au long de leurs vies. Ils ne font qu’interpréter ces réalités attestées en fausses idées. Mais à leur grande déception, cette réalité les absorbe tous d'une façon inattendue puisque eux-mêmes ont été trompés. Et tous leurs crimes sont conservés dans la mémoire de Dieu. Le Jour du Jugement dernier, ils se retrouveront face à chacun de leurs méfaits. Et toutes les fois qu’ils essaieront de les nier, les images de leurs méfaits leur seront présentées. Ce jour-là, ils comprendront avec certitude que la connaissance de Dieu les étreint tous. Dieu nous décrit un des états des incroyants dans ce verset:

C’est Allah Qui Se moque d’eux et les endurcira dans leur révolte et prolongera sans fin leur égarement. (Sourate El Baqara - 2, verset 15)

Toute la violence à laquelle ont recouru les incroyants à l’époque du Prophète Mohammed, tous les crimes commis par les incroyants dans les périodes respectives des Prophètes Noé et Abraham sont tous, sans exception, conservés par Dieu. Que le Prophète Joseph (Youssouf) ait été jeté au fond d’un puits par ses frères ou que le peuple d'Israël ait maltraité le Prophète Moïse sont des événements qui ne sont en aucun cas oubliés; pour Dieu; ils existent tous, sans exception. Absolument tout est conservé dans sa totalité, très probablement avec les moindres détails dont personne n'a jamais été témoin auparavant. C’est ce qui est affirmé dans le verset suivant:

Ils cherchent à se cacher des gens, mais ils ne cherchent pas à se cacher d’Allah. Or, Il est avec eux quand ils tiennent la nuit des paroles qu’Il (Allah) n’agrée pas. Et Allah ne cesse de cerner (par Sa science) ce qu’ils font. (Sourate Ennissa - 4, verset 108)

Il en est de même pour les incroyants vivant de nos jours. Ils pensent avec certitude que les complots qu'ils projettent contre les croyants ou contre la religion resteront cachés et qu’ils n’auront jamais à affronter le Jour du Jugement dernier. Mais le plus infime des mauvais actes et toute calomnie qu'ils inventent contre les croyants sont dans la mémoire de Dieu. Que ces images soient absentes de leur propre mémoire ne devrait pas les leurrer. Il est tout à fait possible qu'ils aient eux-mêmes oublié une calomnie qu’ils ont fait circuler sur les croyants, une décennie plus tôt. Cependant, tous ces méfaits sont conservés dans la mémoire de Dieu. Et si Dieu le veut, tous ces événements pourraient, à tout moment, réapparaître dans leurs mémoires. Complètement inconscients de tout cela et "… parce qu’ils sont des gens qui ne raisonnent point" (sourate El Maïda - 5, verset 58), les incroyants ne peuvent pas comprendre la puissance de Dieu. Mais, au Jour du Jugement dernier, ils verront la réalité et souffriront d’une terrible honte et d’un énorme regret.

La réponse du Prophète Chou’ayb face à une telle attitude, de la part des leaders de son peuple, nous amène à penser comme lui, que ce sont des gens sans intelligence:

Ils dirent: "O Chou’ayb, nous ne comprenons pas grande chose à ce que tu dis; et vraiment nous te considérons comme un faible parmi nous. Si ce n’est ton clan nous t’aurions certainement lapidé. Et rien ne nous empêche de t’atteindre." Il dit: "Ô mon peuple, mon clan est-il à vos yeux plus puissant qu’Allah à Qui vous tournez ouvertement le dos? Mon Seigneur embrasse (en Sa science) tout ce que vous œuvrez." (Sourate Houd - 11, versets 91-92)

Lorsque Dieu crée le Jour du Jugement dernier, Il sera très rapide à dénombrer les incroyants. Lorsque l’on a entièrement compris ce qui a été exposé depuis le début du livre - que chaque moment de tout ce qui a été créé est préservé pour toute l'éternité - il n’est sûrement pas difficile d'imaginer que tout le monde sera jugé très vite, en un seul instant. Par ailleurs, il est essentiel qu'il ne faille pas considérer ce moment très loin dans le temps, parce que ce moment est en réalité maintenant. Ou si vous voulez, tous les gens rendent compte des méfaits qu'ils ont commis dans ce monde en ce moment même. Les incroyants imaginent que ce qu’ils font ne sera ni vu, ni entendu ou espèrent qu’il soit oublié. Mais, au Jour du Jugement dernier, ils en éprouveront une énorme déception:

Vous pensiez qu’Allah ne savait pas beaucoup de ce que vous faisiez. Et c’est cette pensée que vous avez eue de votre Seigneur, qui vous a ruinés, de sorte que vous êtes devenus du nombre des perdants. (Sourate Foussilat - 41, versets 22-23)


< Accueil >